Comment bénéficier d’un service d’aide à la personne ?

Encore appelé service d’aide à domicile, le service d’aide à la personne est une prestation qui consiste à porter assistance à domicile, auprès d’une personne en difficulté particulière. Contrairement à ce qu’on pourrait penser à priori, ce service n’est pas exclusivement réservé aux personnes âgées. Les occasions de grossesse ou d’accouchement, une maladie, une séparation, un décès ou une adoption sont les cas pouvant nécessite le recours à un service d’aide à domicile. 

Ces prestations sont généralement offertes par certains organismes indépendants, et qui bénéficient du soutien de l’Etat à travers de nombreuses aides. Comme dans tous les domaines, bénéficier d’un service d’aide à la personne, est conditionné par quelques préalables.

Solliciter un département pour gérer votre aide à domicile

Vous pouvez solliciter les prestations d’un service d’aide à domicile à travers une mairie auprès de certaines institutions sociales, ou en contactant votre caisse de retraite. Vous pouvez aussi vous référer à un service prestataire en particulier. 

Deux critères préalables sont à remplir pour bénéficier d’un appui financier pour le service à la personne :

  • Votre autonomie doit être atteinte, recevoir des prestations familiales pour enfant ou être confronté à un évènement familial d’envergure ;
  • Votre demande doit se faire un peu de temps après la survenue de la situation évoquée en sus.

Ainsi, les personnes dont l’âge est au-dessus de 65 ans, ou, au-dessus de 60 ans pour les personnes dont l’inaptitude au travail est avérée, peuvent bénéficier des aides financières du service d’aide à la personne. Le service d’aide à domicile s’assure également que vous ne recevez aucune allocation particulière du fait de la perte de votre autonomie. Aussi, vous ne devez pas percevoir de revenu mensuel conséquent selon que vous soyez seul ou en couple. 

Si votre âge se situe en dessous de 65 ans, le service pourra vous accorder de choisir votre mode de garde avec certaines conditions. En plus, vous bénéficiez d’un crédit d’impôt à la dimension de vos ressources. Si vous disposez d’une mutuelle, elle pourra également vous aider en supportant certaines charges. 

Avoir recours à des caisses de retraite pour obtenir votre aide

Dans l’hypothèse où vous êtes déclaré non éligible à un service d’aide à la personne par le Département, les caisses de retraite sont également là pour vous apporter des aides afin de rendre moins pénible votre situation. Le montant d’aide à la personne âgée varie en fonction des moyens financiers du bénéficiaire. Des barèmes de calcul des aides ont ainsi été établis afin de faciliter l’opération. Pour un meilleur accompagnement, contactez l’association d’aide à domicile Adiam

Solliciter les services d’un prestataire ou d’un mandataire

Lorsque vous avez recours à un prestataire, celui-ci agit à titre d’employeur auprès des intervenants à domicile. Il est donc de ce fait garant de la gestion administrative et juridique du professionnel exécutant. Quant au recours au mandataire, c’est plutôt la personne prise en charge qui est employeur de ceux qui interviennent à domicile. L’organisme dans ce cas a juste pour rôle d’encadrer l’intervention à domicile. La personne bénéficiant de l’assistance peut alors rester zen et sans inquiétude. 

Rédigé par
Plus d'articles de sowhat1

Mauvais cholestérol (LDL) : 6 conseils pour le réduire

Les triglycérides et le mauvais cholestérol, également appelé LDL, sont les principales...
Lire la suite