Comment préparer une sortie d’hôpital dans les règles de l’art ?

Ça y est ! Après un séjour passé à l’hôpital, votre médecin traitant a jugé que vous êtes suffisamment en bonne santé pour sortir. Une bonne nouvelle en somme. Cependant, comme lorsque vous vous êtes fait hospitaliser, vous devrez passer par différentes démarches pour une sortie dans les règles. À quoi vous devrez vous attendre et qu’est-ce que vous devrez prévoir ? Les réponses dans cet article !

Le mode de transport

Puisqu’il faut bien vous rendre chez vous, une des premières choses à prévoir est la manière dont vous allez rentrer. Dans ce cadre, et si votre médecin justifie votre état de santé, ce dernier peut être en mesure de vous prescrire un mode de transport remboursé à 65 %. Il pourra ainsi vous réserver un Taxi conventionné Vaux-le-Pénil si vous vivez dans la localité ou un VSL (véhicule sanitaire léger), dans le cas où vous pouvez voyager en restant assis. Pour les autres cas, une ambulance vous sera octroyée. Sachez aussi que vous aurez libre cours en ce qui concerne le taxi que vous appellerez. Attention, n’oubliez pas de faire remplir par le chauffeur la prescription médicale de transport.

Le remplissage du formulaire de sortie

Lorsque vous avez l’esprit tranquille pour ce qui est du retour à la maison, il vous faudra remplir le formulaire de sortie. Au bureau des frais de séjour, vous devrez tout d’abord vous munir de la fiche individuelle qui a été préalablement signée par votre médecin. Vous devrez ensuite compléter ou régulariser le dossier de frais de séjour. Dans le cas où vous êtes salarié d’entreprise, vous devrez procéder à la demande de vos bulletins de situation. Sans ces documents, vous ne pourrez ni justifier votre hospitalisation ni percevoir vos indemnités. À la régie, vous allez récupérer les affaires que vous avez laissées en vous munissant d’une pièce d’identité et du récépissé.

Ce que vous devrez payer

Sachez que vous devrez vous acquitter de la totalité des soins qui vous ont été octroyés si vous n’avez ni aide médicale d’État, ni assurance maladie. On parle ici des frais d’hospitalisation ainsi que de l’hébergement comprenant le jour de votre sortie. Par contre si vous êtes assuré sans mutuelle, ou si vous en avez une, mais qui ne concerne pas l’accord avec l’AP-HP, vous devrez payer le ticket modérateur, soit 20 % du forfait journalier et des frais d’hospitalisation. Si vous avez tous ces privilèges, sachez que vous n’aurez à vous acquitter d’aucun montant. En outre, dans le cas où vous sortez d’une unité de soins de longue durée, et si vous êtes un assuré social, tous les soins seront à la charge de votre assurance maladie.

Par rapport à votre âge, si vous avez plus de 60 ans, vous devrez payer l’hébergement journalier en plus d’un forfait dépendance qui va dépendre de votre degré d’autonomie. Ce forfait peut être payé partiellement par l’APA ou l’allocation personnalisée d’autonomie. Si vous avez moins de 60 ans, vous payez l’hébergement. Si vous bénéficiez de l’aide sociale, vous ne débourserez aucune somme dans ce sens.

Rédigé par
Plus d'articles de sowhat1
L’orthodontie en ligne, alternative intéressante pour les cas simples
Que l’on soit adolescent ou adulte, avoir des dents bien alignées est...
Lire la suite