Comment s’effectue le traitement des DASRI ?

Les DASRI sont les déchets d’activités de soins à risques infectieux. Ces déchets contiennent des micro-organismes et/ou des toxines qui présentent des risques pour la santé humaine. Ils représentent aussi un danger pour d’autres organismes vivants. Bien que certains éléments, comme les matériels et matériaux piquants, coupants ou les produits sanguins périmés, ne présentent pas de risques infectieux, ils sont considérés comme des DASRI. 

D’où proviennent les DASRI ? 

Les DASRI sont issus des activités telles que les diagnostics, les traitements palliatifs, curatifs et préventifs, les productions industrielles et bien d’autres. A cause de leur nature infectieuse, les DASRI sont un danger potentiel. Les producteurs des DASRI (chirurgiens par exemple) sont constamment exposés aux agents biologiques présents dans les DASRI. Cette exposition est due aux coupures ou aux piqûres (scalpels, seringues contaminées, etc.) ou encore au contact avec des liquides biologiques (sang, cultures de micro-organismes, etc.). Il suffit par exemple, qu’une seringue contaminée pique malencontreusement une infirmière pour lui transmettre d’éventuels virus comme le VIH. Pour des raisons évidentes, il nécessite donc un processus méticuleux pour le traitement des DASRI.

Le traitement des DASRI 

Pour rester zen quant à la gestion des DASRI, il faut sécuriser les producteurs des déchets, les travailleurs assurant la collecte, le transport et la destruction. C’est pourquoi les DASRI passent par un protocole rigoureux d’élimination. Ce protocole fixe des règles strictes concernant l’emballage, l’entreposage, la traçabilité et le traitement de ces déchets. Pour faciliter l’élimination, les DASRI sont triés et mis dans des emballages spécifiques. La salle d’entreposage doit répondre aux critères comme avoir un local ventilé, non chauffé, disposant d’une superficie adaptée au volume. Les déchets sortant de l’établissement producteur doivent répondre aux normes de la réglementation sur le transport des marchandises dangereuses par route. Les DASRI doivent être soit incinérés, soit traités par des appareils aménagés pour qu’ils deviennent des déchets ménagers. 

Rédigé par
Plus d'articles de sowhat1
La pharmacie en ligne : une alternative plutôt avantageuse
Aujourd’hui, nous pouvons avoir accès à certains médicaments depuis un site en...
Lire la suite