Pourquoi manger bio ?

Pour se maintenir en bonne santé, il est non seulement primordial d’avoir une alimentation équilibrée, mais aussi de consommer des aliments bio. Cependant, on pourrait se demander pourquoi donc renoncer à la consommation de produits non bio au bénéfice de l’agriculture biologique. Lisez cet article et vous comprendrez les raisons pour lesquelles vous devriez préférer un aliment bio aux produits issus des OGM.

Bon pour la santé

Les raisons qui pourraient vous persuader à désormais vous procurer vos fruits et légumes dans une boutique bio sont énormes et diverses. En effet, quand vous intégrez le cercle des consommateurs réguliers de produits tels que les aliments bio, vous réduisez considérablement les risques de cancer et d’exposition aux .problèmes endocriniens. En réalité, le mode de production des aliments issus de la culture biologique ne présente aucun signe de toxicité. Par exemple, les légumes bio, issus de l’agriculture biologique, sont des produits frais, non importés, car issus du labeur des producteurs locaux. Malheureusement, il serait un peu plus difficile d’en dire autant de ces produits transformés génétiquement qui se retrouvent souvent dans le supermarché d’à côté. Ils ont, la plupart du temps, été traités aux produits chimiques ou produits phytosanitaires tels que les pesticides pour lutter contre les agressions animales et végétales. En clair, retenez que si vous avez le souci de consommation d’aliments (céréales sans gluten), riches en éléments nutritionnels tels que la vitamine C, misez sur la nourriture bio.

Bon pour l’environnement

Certains pourraient se demander le lien existant entre l’alimentation biologique et l’environnement. Pourtant, il en existe. L’utilisation des engrais chimiques hors normes a des répercussions irréversibles sur l’environnement. En effet, la recherche d’un maximum de profit pousse certains promoteurs agricoles à opter pour une agriculture intensive alors que l’une des valeurs les plus prônées par l’agriculture biologique est de limiter au maximum l’usage des antibiotiques comme dans l’agriculture conventionnelle. Les risques qui y sont liés sont entre autres, la dégradation et la contamination de la nappe phréatique, par des agents à fortes teneurs en cancers. Aussi, ces produits néfastes vaporisés dans la nature impactent négativement la qualité de l’air pur jadis respiré. L’autre avantage des produits bio réside aussi dans le fait que se procurer un produit bio tel que les légumes de saison, sans emballage, représente un vrai atout pour la sauvegarde de l’environnement.

Bon pour l’économie locale

L’évolution du monde entier vers la culture des semences bio serait un pas de géant vers la valorisation de la culture locale. Une étude française révèle d’ailleurs que le recours aux produits bio fait économiser entre plus de 60 à 140 euros par hectare de frais de décès alloués au cancer à éviter grâce à l’abandon des pesticides. Les promoteurs d’agriculture jouissent donc pleinement des fruits de leur dur labeur grâce à un commerce équitable en limitant au mieux les perturbations de l’économie nationale pouvant être engendrées par les importations de produits non issus de l’agriculture bio. En quelques mots, promouvoir la culture bio, c’est non seulement favoriser l’autonomisation financière des agriculteurs et promoteurs de produits bio, mais aussi sauvegarder l’économie nationale.

Rédigé par
Plus d'articles de sowhat1

Les réponses aux questions que vous vous posez sur le glaucome

Le nerf optique est un faisceau de plus d’un million de fibres...
Lire la suite